Les scientifiques se penchent sur l’efficacité du ricin

Vous aimez ? Alors partagez ...Tweet about this on TwitterShare on FacebookPin on PinterestShare on Google+
Notez ce contenu

a-l-interieur-adulte-biologie-356040

Vous connaissez l’efficacité de l’huile de ricin, mais vous n’en avez pas encore de preuves scientifiques ? Nous sommes donc dans le même cas. Heureusement, les scientifiques se sont affairés à nous donner des preuves tangibles !

L’ingrédient EP-3

Depuis la nuit des temps, l’huile de carapate ou Jamaican black castor oil est utilisé pour traiter différents types de maux. On parle de traitement pour les problèmes de peaux ou encore les douleurs articulaires, mais surtout en tant que laxatif. D’ailleurs, dans la période antique, on faisait usage de cette huile sur les femmes enceintes pour provoquer le travail.

Une étude approfondie a donc été menée par les scientifiques du Max Plank Institute. L’objectif étant d’étendre la connaissance concernant la recherche sur le cœur et les poumons. L’action de l’huile a bel et bien été prouvée via un récepteur que l’on connait sous le nom de « EP-3 ». Ce dernier se trouve sur les cellules des intestins et de l’utérus. C’est un ingrédient qui induit à cette finalité. Un ingrédient que l’on retrouve également dans le pétrole !

On parle, bien entendu, de ce pétrole que l’on obtient à partir des graines de ricin. Après tout, c’est le plus ancien médicament jamais découvert ! D’après les écrits de l’Égypte Antique, il y a de cela 3500 ans, on y parle de cet ingrédient comme étant un laxatif. L’histoire Grecques et Romaines parle également de ce pétrole dans un objectif purement médical.

Une étude scientifique approfondie

Ce sont les scientifiques Stefan Offermanns et Sorin Tunaru qui sont à la tête de cette étude. D’ailleurs, ce dernier avait affirmé que l’effet laxatif de l’huile de ricin est purement dû à un effet pharmacologique. Il a donc été prouvé que l’huile de ricin relâchait du pétrole dans l’intestin. D’où l’effet laxatif !

Dans la démarche d’analyse, les deux scientifiques ont eu la confirmation des nombreuses rumeurs touchant l’acide ricinoléique. Pour ce faire, Sorin Tunaru fait utiliser ce dernier sur des cultures variées. C’est après avoir reçu des résultats probants que l’institut s’est adonné à des analyses plus approfondies. Pour être clair, c’est en stoppant un à un les cellules face aux effets de l’acide ricinoléique que les scientifiques ont pu déduire que seul le récepteur EP-3 était au centre de toute la réaction.

Pour arriver à de telles conclusions, bien évidemment, ils ont fait des tests sur des souris. En effet, ces braves bêtes avaient été génétiquement modifiées. Leurs récepteurs EP-3 avaient été arrêtés. C’est ainsi que la preuve fut obtenue. En clair, ces souris n’ont montré aucune défaillance après avoir pris de l’huile de ricin ou plus clairement de l’huile ricinoléique.

Quelques conclusions de l’étude

Il est donc clair que l’EP-3 est au centre de toute l’action de l’huile de ricin en tant que produit laxatif. Cela a donc mené à une réévaluation clinique de son utilisation. Ce qui est un soulagement quand on sait que l’huile végétale de ricin est un laxatif particulièrement efficace. Heureusement, la médecine conventionnelle a ralenti son usage depuis bon nombre d’années maintenant.

En outre, des produits synthétiques ont été fabriqués à partir de cette étude. Ce qui ouvre de nouvelles voies pour de nouvelles applications. On parle toujours de produits pharmaceutiques visant à augmenter le travail pour les femmes enceintes. Bien entendu, les nouveaux médicaments qui seront conçus à partir de cette étude auront des effets modérés afin de nettoyer l’intestin.

En outre, cette étude a permis de prouver que tous les produits naturels utilisés dans la conception d’un médicament agissent grâce à l’intermédiaire de certains mécanismes spécifiques et des molécules bien définies.

Vous aimez ? Alors partagez ...Tweet about this on TwitterShare on FacebookPin on PinterestShare on Google+

Nath

Propriétaire de ce guide. Grande amatrice et utilisatrice de l'huile de Ricin et des produits de beauté naturels en général.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *